• La Chiappucci 2017.

    La Chiappucci 2017.Compte rendu de la Chiappucci que je suis allé faire samedi 3 juin à Arnay le duc en Bourgogne. Je suis allé chez mon pote Hervé, la veille à Dijon, que je retrouve toujours avec grand bonheur et avec qui j'ai des souvenirs de vélo mémorables quand on courrait ensemble. 

    A 9h précises, le départ est donné pour le grand parcours et il n'y a pas moins de 15 élites ce qui fait que le niveau  est relativement relevé cette année. Les 50 premiers kilomètres sont très casse patte avec une dizaine de talus qui se passent sur la plaque mais c'est relativement usant avec la chaleur orageuse qui donne une impression de suffocation à la relanceà chaque sommet. Petit à petit la sélection s'opère avec de multiples groupes. Je n'ai pas de bonnes jambes au départ et je décide d'attendre la fin du dernier coup de cul vers le km 55 pour sortir avec un gars et recoller au deuxième paquet après un chrono de 3 bornes à 50 km/h, on y arrive et on peut enfin souffler pendant 20 kms avant la première grosse difficulté la bosse de Sussey (2kms à 12% de moyenne). Les élites se font la guerre devant et dans notre groupe c'est aussi l'écrémage et les points d'eau au sommet de chaque grosses bosses sont les bien venus je m'asperge d'eau à chaque fois pour faire redescendre la température corporelle. De 60 on passe à une trentaine dans mon groupe puis à 15 après le passage de Pouilly (1,8 km à 13% de moyenne), de Chateauneuf (3kms à 11%), de Comarin(3 kms à 12% avec un passage à 16%) et d'Antheuil (1,5km à 15%). Devant ils sont 40 et dans Antheuil je suis obligé de laisser partir quelques gars de mon groupe car je suis à la limite des crampes, on bascule et on fini à 6 les 35 derniers kilomètres de plaine et de faux plats au sprint je fais 4 de mon groupe. On était 300 sur le grand parcours et seulement 176 classés.

    Au final je finis 50ème en 4h52 pour 156kms à 32km/h de moyenne.

    C'est pas trop mal, dommage que les jambes ne soient pas là au début de course.

    Quant à mon pote Hervé il n'a pas eu de chance , il a crevé au bout de 20kms en roulant souvent seul sur le parcours.

    C'est toujours une superbe épreuve bien organisée et conviviale. 

    A+ LUC

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Juin à 21:13

    Bravo Luc pour cette belle performance et merci pour ton excellent compte-rendu...Le problème c'est qu'en le lisant on attrape mal aux jambes comme si on y était...cool...! 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :