• Les bosses du 13.Comptes rendu de mon week end à Marseille.

    Je m'était inscrit en début d'année sur le 136 Km mais n'ayant pas trop roulé ces derniers temps j'ai du bifurquer sur le 94 Km qui ne fait que 91km, 69 au GPS.

    Sur le 164 Km, 227 participants classés.

    Sur le 136 Km, 458 participants classés.

    Sur le 94 Km, 1158 participants classés.

    Pour ma part j'ai fait: Scratch = 462ème au général. 106ème de la catégorie, moyenne 30,3km/h, temps Final: 3:27:34.28 (réel) 3:06:17 (officiel).

    J'ai vu Jean-Paul & Mady, Mady a fait aussi le 94 Km. Scratch: 620° au général, 1ère de sa catégorie. Moyenne: 28,6kml/h. Temps Final: 3:19:01.92 (réel) 3:16:59 (officiel) Sans oublier qu'il faisait un super beau temps pas un brin de vent un ciel bleu.

    René.


    3 commentaires
  • La semaine fédérale à Albi.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    29 participants dont 21 cyclos (et cyclotes) du CCR parmi les 13454 inscrits à cette "semaine fédérale internationale de cyclotourisme 2015". Comme c'est la tradition les itinéraires proposés à partir et autour d'Albi cette année, dessinaient une marguerite avec 4 parcours par journée de 5 à 150 km avec le dénivelé correspondant, sans toutefois comporter de col dur comme chez nous, mais des successions de cotes plutôt casse pattes. A retenir l'impressionnant campement sur la base aérienne et circuit automobile du Sequestre (8000 résidants) et la très forte chaleur sur les premières journées. Comme les articles et commentaires de presse et d'internet furent nombreux et variés sur la S.F., je préfère vous livrer quelques photos plus personnalisées (merci Josiane). A l'année prochaine à Dijon, je serai votre guide !.

    Jean-Jacques

    La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.La semaine fédérale à Albi.


    votre commentaire
  • Sortie en Chartreuse.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Horaire de départ respecté. 9h sur les vélos à Saint Etienne de Crossey. 94km environ pour 1980m de dénivelé dont des passages à 15%, dur dur. Repas du midi tiré du sac, dans un pré, avec des tables, pas de vent et du soleil, le rève. Retour avec de grosses bosses, température agréable, arrivée à16h. 

    Merci Jean Paul CHARRA, Maurice et Josiane pour l'assistance.

    Roger

    Sortie en Chartreuse.Sortie en Chartreuse.Sortie en Chartreuse.Sortie en Chartreuse.

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Samedi 5 septembre nous étions 8 participants du CCR au 25ème rallye de la fête des vins au départ de Saint péray, club organisateur. Cinq parcours inédits étaient proposés , de 60 à 115km sur les routes tranquilles et sauvages de l'ardèche. Comme d'habitude la participation était importante avec près de 700 cyclistes sur route et autant de VTTistes partis sous le soleil et avec une température idéale.

    5 d'entre nous ont opté pour le parcours de 85km, avec un dénivelé de 1200m ; 3 pour le 115km avec un dénivelé de 1900m. 

    Les ravitos étaient  sympathiques, surtout celui de Saint Sylvestre particulièrement apprécié après la rude montée jusqu'à Plats!. 

    A l'arrivée le traditionnel sandwich à la caillette accompagné d'un verre de vin blanc a récompensé les efforts de chacun  et une bouteille de Saint Péray était offerte à chaque participant. 

    Bref une belle journée très conviviale.

    Jean Paul.



    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    Je suis allé taquiner 5 cols des Pyrénées lors d'un court séjour dans les environs de Lourdes. Marie-Blanque, le Soulor (les 2 côtés), l'Aubisque, Luz Ardiden et enfin Hautacam. Pas beaucoup de récup dans la montée de ces cols...plus difficile que les Alpes!.  

    L'effort est récompensé car, en haut, la vue est magnifique!.  

    A bientôt.  

    Alain.

    Les couleurs du CCR au sommet des Pyrénées.Les couleurs du CCR au sommet des Pyrénées.Les couleurs du CCR au sommet des Pyrénées.Les couleurs du CCR au sommet des Pyrénées.

     


    2 commentaires
  • Escapade sur le Danube.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    Avec un autre couple nous avons parcouru une partie de l’Euro vélo 6. L’Euro vélo 6 est un parcours qui part de l’océan Atlantique (St Brevin les pins) et qui rejoint la mer Noire en Roumanie (Constanta) sur une distance de 3653km. Elle est aussi appelée route des fleuves car elle suit la Loire, le Rhin et le Danube. Nous avons remonté le Rhin en partant de Bâle en Suisse jusqu’au lac de Constance.

    Puis en sautant une grosse colline nous avons rejoint le Danube à 35 km de sa source à Tuttlingen pour finir à Ratisbonne. Au total nous avons parcouru 630km avec plus de 3200m de dénivelé en 7 étapes.

    Nous sommes partis de St Louis en Alsace pris la passerelle des 3 frontières à Huningue, traversé Bâle puis rejoint les villes étapes suivantes : Eglisau en Suisse, Radolfzell en Allemagne, Beuron, Ehingen, Dilligen, Ingolstadt et enfin Regensburg (Ratisbonne). Le retour s’est effectué en train avec nos vélos.

    Nous avons préparé ce voyage avec l’aide d’Open runner, le circuit euro vélo 6 sur le web ainsi que le livre Danube bike trail (Donaueschingen to Passau) qui n’existe qu’en anglais mais avec des cartes précises.

    Nous réservions nos Hôtels ~ 2 jours avant notre passage. C’était l’occasion de déguster les produits locaux à manger et à boire. La météo était très clémente car nous avions le vent favorable et seulement une petite matinée humide mais les températures très chaude >30° tous les jours nous ont obligé à partir vers 8h le matin.

    Il faut souligner la grande précision du balisage, la qualité des revêtements des routes et des pistes cyclables ainsi que le respect des automobilistes envers les cyclistes.

    Nous gardons un excellent souvenir de ce séjour.

    Marianne et François Dufour.

    Pour consulter l' itinéraire, cliquez sur document complet.

    Escapade sur le Danube.Escapade sur le Danube.


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sacré aventure que ce 18ème PARIS-BREST-PARIS organisé du 16 au 20 Aout 2015 par l’Audax Club Parisien, et sacré défi contre soi-même que de vouloir pédaler 1230kms et près de 12.000m de dénivelé en moins de 90h00. Pour prétendre à participer à cette épreuve mythique qui n’a lieu que tous les 4 ans il aura d’abord fallu en passer par les brevets qualificatifs de 200,300,400 et 600kms organisés dès le début de l’année.

    Il est 17h00 ce samedi 15 Aout lorsque je me présente sur le site du tout nouveau vélodrome national de SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES pour satisfaire aux formalités de contrôle de mon vélo et au retrait de mon dossard M280. Simple formalité qui ne prendra que quelques minutes tant l’organisation semble bien huilée et les bénévoles en nombre important pour accueillir les cyclos venus du monde entier. J’y apprend que nous ne sommes pas moins de 6094 participants inscrits et 66 nations représentées avec 2106 Français, 465 Allemands, 425 Américains, 347 Anglais, 325 Italiens, 205 Espagnols, mais aussi 173 Japonais, 61 Chinois, 54 Brésiliens, 5 Ouzbeks, 4 Néo-Zélandais et 4 Malaisiens… dont 362 féminines… !

    Après une nuit d’hôtel agitée, je retrouve vers 12h00 sur le site du vélodrome Bernard le président du COR, avec qui je compte partager l’aventure et son épouse Véro qui a prévu de nous retrouver en voiture aux différents points de contrôle/ravitaillement (15 au total). Après un copieux repas servi sur place, nous passons l’après-midi à peaufiner les derniers détails parmi la foule cosmopolite et bigarrée qui grossit à l’approche des premiers départs prévus à 16h00 puis tous les quart d’heure par vagues de 300 coureurs environ. La météo est idéale mais l’attente est pesante et un léger stress me gagne au moment de rejoindre le sas de départ… Il est 18h46 et je me lance enfin tandis que Bernard partira deux vagues plus tard. Une haie de spectateurs nous encourage et nous applaudit au sortir de la ville, des signaleurs et des policiers nous ouvrent la route sur plusieurs kms mais je reste concentré afin d’éviter la chute dans les nombreux ronds-points. Le premier tronçon de 140kms jusqu’à Mortagne-au-Perche est le plus long, il faut trouver la bonne roue celle qui m’emmènera ni trop vite ni trop lentement au premier contrôle que j’atteins à 23h45 et comme convenu j’y attend Bernard. Le temps de nous restaurer un peu et de nous équiper pour traverser la nuit nous reprenons la route en direction de Villaines-la-Juhel(KM220) bien à l’abri dans le long serpent multicolore qui recouvre la route parsemée de nombreux toboggans puis Fougères(KM309) que nous atteignons à 9h37 après une nuit agréable avec une température de 14°C et un vent faible. Nous sommes en terre Bretonne, il y a de plus en plus de monde et de décorations sur le bord des routes et nous sommes toujours en terrain connu grâce aux brevets qualificatifs. Les jambes sont bonnes et nous en profitons un maximum, pédaler, boire, manger, écouter son corps et admirer le paysage. La journée défile aussi vite que les kms et nous arrivons à Carhaix(KM526) à 23h00 pour une première grande pause salutaire. Une bonne douche, des vêtements propres et me voilà sur un lit de camp au beau milieu d’un dortoir emplit de 150 cyclos au moins… je vous passe les détails ! Puis soudain «Hello it is time…C’est l’heure… » Un bénévole vient de me secouer prestement avant de passer à un autre lit. Il est 3h30, heure à laquelle j’ai demandé à être réveillé, j’ai dormi 3h00, c’est super !

    Nous repartons dans la brume matinale fraiche et vivifiante pour gagner BREST via les Monts d’Arrée sur un parcours exigeant où nous croisons bon nombre de cyclos endormis dans les bas côtés de la route ou à d’autres endroits non forcement choisis. L’arrivée sur Brest(KM615) à 9h16 est grisante et nous annonce le début d’un long compte à rebours en sens inverse. Repartis à 10h33 nous passons Carhaix(KM698) à 14h15 puis Loudéac(KM780) à 19h25 au grès de belles rencontres avec les habitants et de brefs échanges avec d’autres cyclos. La fatigue s’installe peu à peu, tranquillement, insidieusement mais le moral est bon et nous choisissons de prendre un bon repas puis de repartir pour 85kms encore jusqu’à Tinténiac(KM865) où nous pourrons dormir un peu. Nous ne sommes pas les seuls à avoir choisi ce scénario et on nous annonce que le dortoir est complet et qu’il va falloir attendre le départ d’autres cyclos. Un peu dépité, un bénévole nous indique un couloir annexe où nous nous installons à même le sol pour sombrer dans un délicieux sommeil de 4h00. Il est 6h38 ce mercredi matin, il fait 14°C et nous reprenons la route en direction de Fougères(KM920). Cette pause nous a fait le plus grand bien, le jour se lève et les bonnes sensations reviennent vite sur ce tronçon de 54kms plutôt facile parcouru en 2h15. Il n’en sera pas de même pour le tronçon suivant bien plus difficile dans le sens retour avec 89kms et 1015m de dénivelé. Faux plats montants puis vrais raidillons se succèdent et heureusement nos petits braquets (34x27) nous facilitent la tâche et nous permettent de bien passer le cap des 1000kms pour arriver à Villaines-la-Juhel(KM1009) à 14h08 où nous rechargeons les batteries avec un bon plateau repas, potage, pâtes, yaourt, banane, eau gazeuse et café. Il nous reste désormais trois étapes à parcourir et nous essayons de rester rigoureux sur les temps de pause malgré une marge substantielle. Nous arrivons après quelques belles bosses à Mortagne-au-Perche(KM1090) à 18h50 où l’on ne s’attarde pas trop afin de profiter des dernières lueurs du jour et de la température clémente (24°C). Après quelques gentilles escarmouches avec un groupe d’Anglais dans la première partie assez vallonnée, nous essayons en vain de former un groupe pour les 40kms plutôt roulants avant Dreux(KM1165) que nous atteignons à 23h52. Il est 1H00 du matin ce Jeudi 20 Aout et nous nous élançons dans la dernière étape de notre périple en compagnie d’un savoyard avec qui je partage les bons souvenirs des brevets Grenoblois. Le temps passe ainsi plus vite et nous passons allégrement les dernières difficultés de Gambaiseul et de la vallée de Chevreuse pour rallier Saint-Quentin-En-Yvelines(KM1230) à 4h04 soit 81h18’ après mon départ. Il commence à pleuvoir légèrement sur la ligne d’arrivée et malgré l’heure tardive, des supporters sont là pour nous applaudir et nous féliciter, des bénévoles nous guident jusqu’au contrôle final en s’intéressant discrètement à notre état de fatigue et un plateau repas nous attend dans l’enceinte du vélodrome qui se garnit à nouveau progressivement des cyclos qui en ont terminé. Nous finissons dans le premier tiers environ et le défilé devrait durer encore toute la journée. Petit à petit je réalise que j’ai fait le PARIS-BREST-PARIS !

    Un grand merci à Bernard et Véro, à Jean-Philippe pour ses brevets, aux organisateurs, aux bénévoles et à tous ceux qui m’ont soutenu et encouragé dans cette formidable aventure.

    Max

    Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.Paris Brest 2015.


    1 commentaire